Les Scouts et Guides Saint Benoît accueillent les jeunes de 7 à 17 ans, et proposent des activités variées durant l'année.
Le but ? Se construire dans sa dimension humaine, spirituelle et sociale.

Notre histoire

L'association des Scouts et Guides Saint Benoît existe depuis 40 ans. L'histoire du mouvement est résumé sur la frise.

  • 1968

    Création des SSB par le père Jean de Féligonde, Serge et Jeannette Muller

  • 1972

    Rédaction de la charte des SSB : "Donner une éducation chrétienne au moyen de la méthode scoute"

  • 26 Septembre 1976

    Première promesse et investiture de chefs à Saint-Benoît-sur-Loire.

  • 7 Février 1978

    Création de l'association et déclaration en sous-préfecture.

  • Août 2000

    Obtention de l'agrément Jeunesse Education populaire.

  • Mars 2009

    L'association est reconnue d'utilité générale.

  • Janvier 2012

    L'association est reconnue association privée de fidèle.

  • Juin 2016

    250 scouts et guides saint benoît se sont retrouvés à Saint Benoît sur Loire pour fêter les 40 ans du mouvement.

Notre projet éducatif

Le projet éducatif des Scouts et Guides Saint Benoit constitue le coeur de la pédagogie du mouvement. Tout gravite autour de trois objectifs qui visent à faire grandir chaque jeune dans trois axes différents. Afin d'appliquer ces trois objectifs, nous nous appuyons sur deux moyens : la méthode scoute et la règle de Saint Benoît.

Construire la personne dans sa dimension humaine
…autrement dit, former le caractère

dimension humaine
dimension spirituel

Construire la personne dans sa dimension spirituelle
…autrement dit, éveiller les jeunes à la foi
  de l’Eglise tout en respectant leur liberté

Construire la personne dans sa dimension sociale
…autrement dit, en faire des citoyens libres, responsables
  et solidaires grâce à un scoutisme ouvert sur le monde.

dimension sociale

La méthode scoute, telle que pensée par Lord Baden Powell

Une méthode fondée sur le jeu et qui préconise la vie en communauté dans la nature.

La Règle de Saint Benoît, rédigée pour organiser la vie monastique

Adaptée à la vie quotidienne actuelle, dont on retient notamment les notions d’humilité, de hiérarchie et l’adage Ora et Labora : « prie et travaille ».

La pédagogie de la page blanche
Aux Scouts Saint Benoît, l’enfant est accueilli pour ce qu’il est et non pas pour ce qu’on veut qu’il soit. Il tombe, on le relève, bref il se construit. C’est le rôle des chefs de leur dire qu’on croit en eux, malgré leurs erreurs. C’est ça la pédagogie de la page blanche : lorsque l’enfant fait une erreur, on tourne la page pour les aider à repartir sans fardeau mais avec la volonté de faire mieux la prochaine fois.


pédagogie de la page blanche

La pédagogie personnalisée
C’est le contraire de la pédagogie de masse : chaque être humain est une personne unique et nous voulons accueillir chacun librement pour ce qu’il est. Pour cela, les chefs et cheftaines doivent être observateurs et attentifs à chaque jeune afin qu’il trouve sa place au sein du groupe et qu’il progresse à son rythme. Pour assurer cette progression, nous nous appuyons sur les étapes scoutes et sur les entretiens personnalisés, qui permettent au jeune de s’auto-évaluer pour avancer.


pedagogie personnalisée

Les villages scouts
Afin de conserver la dynamique familiale de notre mouvement, nous partons tous les étés en « village scout » : toutes les unités partent sur un même lieu de camp, mais ont chacun leur vie d’unité propre. Cela permet aux chefs et cheftaines d’être moins préoccupés par les questions logistiques et de se concentrer sur leur mission pédagogique, et cela permet également aux unités d’être brassées lors des journées dites inter-unités, le dimanche.


les villages scouts

Nom de l’unité : la Meute
Saint Patron : François d’Assise

Les petit garçons sont appelés Louveteaux car leurs activités tournent autour d'un imaginaire précis : celui du Livre de la Jungle, écrit par Rudyard Kipling dont le but est d'apprendre à faire de son mieux. Les garçons apprennent à vivre ensemble et à forger leur caractère, guidés pour cela par leurs cheftaines.

Nom de l’unité : la Ronde
Sainte Patronne : Jeanne d’Arc

Les Jeannettes évoluent dans la Forêt Bleue : elles parcourent différents sentiers et cueillent des fleurs qui symbolisent leur progression. Le but ? Apprendre aux petites filles à faire de leur mieux et à vivre en groupe, le tout sous l'oeil attentif de leurs cheftaines, qui veillent à ce que chacune développe sa personnalité.

Les Louveteaux évoluent dans la jungle, comme dans le fameux Livre de la Jungle de Rudyard Kipling. La progression des garçons est ludique et est représentée par la croissance du jeune louveteau : d’abord son pelage pousse, puis ses oreilles se dressent et ses yeux s’ouvrent.

La vie du Louveteau est régulée par la Loi de la Meute, les Maximes et les rochers du conseil – sortes de réunions où les cheftaines convoquent les Louveteaux pour aborder un sujet en particulier, en se basant sur un exemple tiré du Livre de la Jungle.



Et pour qu'il y ait également une continuité dans la vie spirituelle des jeunes garçons, ils suivent l'exemple de leur Saint Patron, Saint François d'Assise. D'ailleurs, savez-vous pourquoi il est le patron des Louveteaux ? C'est parce qu'il apparaît comme un exemple de charité et de joie de vivre et également parce qu'il était l'ami des animaux...

La Jeannette joue au cœur de la Forêt, vaste cadre de découvertes et de rencontres dans lequel s'inscrit l'histoire de la Ronde. Sur trois sentiers de cette forêt poussent des fleurs – bleue, blanche et d'or – qui guident la petite fille dans sa progression et qu'elle cueille au rythme de ses découvertes.

La forêt est un cadre de vie symbolique : chaque Jeannette y chemine à son rythme en faisant "de son mieux" selon le maître-mot de la Ronde. Pour ne pas se perdre, elle s'appuie sur la loi des Jeannettes, les secrets de la forêt et sur le Christ. La Forêt est une aventure où tout est jeu, tout est rencontre. On n'est jamais seule à y jouer, mille et un personnages s'y promènent, mille et unes histoires peuvent s'y construire !

La cheftaine, elle aussi, parcourt la Forêt : elle la connait sur le bout des doigts et conduit la Ronde sur les sentiers. Elle entraine et accompagne les Jeannettes dans le grand jeu de la forêt, veille à ce que chacune puisse pleinement s'y construire et s'y épanouir, à son rythme.

Nom de l’unité : la Troupe
Saint Patron : Georges

Les Rangers sont répartis en plusieurs patrouilles aux noms d'animaux, et profitent de ces années à la Troupe pour apprendre de nouvelles techniques scoutes. Les Rangers apprennent à devenir efficaces et débrouillards, et toutes les actions de la patrouille sont sous la responsabilité des CP, les Rangers les plus âgés

Nom de l’unité : la Compagnie
Sainte Patronne : Geneviève

Chez les Guides, les filles apprennent des techniques scoutes pour parfaire leurs connaissances. Réparties en patrouilles, les filles profitent de ces plus petits groupes pour apprendre à devenir autonomes et débrouillardes, grâce à différentes activités en pleine nature, au camp comme pendant l'année.

Les Rangers évoluent sous l'œil attentif de leurs chefs qui veillent sur eux, les aident à grandir dans cette période difficile de l'adolescence, les soutiennent et jouent quelque part le rôle de grands frères. Les Rangers se construisent intérieurement et extérieurement et tout cela par le jeu : c'est tellement mieux!

A la troupe, le rôle de chacun est bien déterminé par des PA (postes d'action) ainsi, chaque Rangers a un rôle précis et tient sa place. Le CP (Chef de Patrouille) est responsable d’un groupe de garçons et doit être un modèle : si la patrouille marche bien c'est grâce à lui.

C’est évidement en pleine nature que la troupe se sent chez elle : les Rangers se plaisent à partager des moments dans les bois, dans les champs, dans la tente ou au clair de lune pour une nuit à la belle étoile.

Saint Georges, saint patron des Rangers, est souvent représenté terrassant un dragon de sa lance. Il s'est révélé comme un témoin vivant de la parole de Jésus et a converti de nombreuses personnes dont le roi de Lybie et ses sujets.

Blog des Rangers

Les Guides sont des jeunes filles qui traversent l’adolescence, période délicate car il faut construire sa personnalité, se sentir bien dans sa peau, répondre à bien des questions et trouver sa place (à l'école, dans sa famille...). Les cheftaines sont donc particulièrement attentives à la place de chacune, et font tout pour faire ressortir les talents de chaque jeune fille !

Les filles sont réparties en groupes de 5 à 6 personnes, appelés « patrouilles », où chacune a un rôle et surtout la CP (Chef de Patrouille) qui doit s’assurer que chacune s’épanouit à la place qui est la sienne. Tout cela, les CP le font grâce à une relation privilégiée avec les cheftaines, qui les aident à mener à bien leur mission. Les patrouilles sont également un lieu d’apprentissage de la vie en communauté et du sens de l’autre.

Chez les Guides, on aide également les filles à prendre conscience de leur féminité en leur montrant en quoi elles sont différentes des garçons et ce qu’elles peuvent leur apporter ou apprendre d’eux. Toutes les activités proposées aux filles le sont sous forme de jeu, et toujours sous le regard bienveillant de leur patronne, Saint Geneviève, qui est pour elle un modèle de courage et de foi.

Blog des Guides

Les jeunes d'âge lycée sont dans un entre-deux : plus vraiment Guides et Rangers et trop jeunes pour être chefs, ils sont dans un sas où leurs chefs et cheftaines leur apprennent à devenir chefs pour être prêts à se lancer lorsqu'ils auront 17 ans. Une formation théorique et pratique que l'on appelle chez nous "le scoutisme par alternance".

Les Pionniers et Guides-Aînées sont formés par ce qui s’appelle chez nous le « scoutisme par alternance » : leurs réunions sont basées sur deux axes, l’un théorique et l’autre pratique.

La partie théorique est assurée par leurs chefs et cheftaines et vise à leur faire découvrir le rôle de chef d’unité, et leur donner des trucs et astuces pour leur future mission. Les Guides-Aînées et Pionniers plus âgés peuvent également prendre part à la première session de formation du BAFA (à partir de 17 ans), qu’ils pourront continuer une fois chefs.

Et pour assurer la partie pratique de leur formation, les Pionniers et Guides-Aînées vont de temps en temps donner un coup de main aux chefs et cheftaines en activité ! Ils peuvent prendre part à la préparation d’une réunion, à son animation, ou bien peuvent s’occuper de préparer un jeu ou une activité. Cette expérience sur le terrain leur permet de mettre en pratique toutes leurs connaissances théoriques afin d’être bien préparés.

La tranche d’âge des Pionniers et Guides-Aînées est également celle où les jeunes apprennent à monter un projet : les jeunes ont appris à « être prêt » ainsi que des techniques lors de leur passage dans les petites et grandes unités, et l’âge Pionnier/Guide-Aînées est pour eux le temps d’apprendre à organiser un projet en groupe et de le mener à terme, sous l’œil attentif de leurs chefs.

Blog des Guides-Ainées

A partir de 17 ans, les scouts n'ont plus qu'un seul mot d'ordre : servir. Si les Routiers ou Guides-Leaders sont appelés à être chefs, ils sont en service auprès des jeunes, et s'ils ne sont pas chefs ils donnent des coups de main ponctuels au mouvement lors de grand événements.

Le mot d’ordre des Guides-Leaders et des Routiers est : le service.

Les jeunes (et moins jeunes) de ces unités ont deux options : soit ils sont chefs ou cheftaines d’une unité, soit ils sont Routiers ou Guide-Leaders et restent disponibles pour préparer les projets inter-unités du mouvement.

Dans tous les cas de figure, les Routiers et Guides-Leaders sont des exemples pour toutes les autres unités. Ce sont les « grands » du mouvement et sont au service de tous en tous temps. Le don de soi est une notion primordiale et calquée sur la vie du Christ.

Les Scouts Saint Benoît existent depuis 40 ans. Les liens ci-dessous vous permettent de télécharger nos documents fondateurs : le Projet Educatif qui décrit notre pédagogie et la Charte des Scouts Saint Benoît, écrite par notre fondateur, le Père Jean de Féligonde.

Documents Liens
Le projet éducatif
La charte de notre association

Notre pédagogie s’appuie sur différentes étapes que les enfants franchissent afin de progresser. Chaque unité a son Carnet d’Etapes qui permet au chef d’opérer un vrai suivi personnalisé.

Documents Liens
L'azimut
Le carnet des louveteaux
Le carnet des jeannettes

Lorsqu’un scout passe un cap important, une cérémonie officielle est organisée. Et qui dit cérémonie dit cérémonial ! Voilà les textes à apprendre lors des rites de passage scouts.

Documents Liens
Le cérémonial de la promesse
Le cérémonial d'investiture des chefs de patrouille
Le cérémonial d'investiture des chefs et cheftaines
Le cérémonial d'investiture des commissaires nationaux
Adresse : 17, rue des Halliers 94150 Rungis
Tel : 01.46.86.98.06
Courriel : contact@scouts-saint-benoit.fr

:

:

:

: